J'avoue, je savais en l'écrivant que cet article ne pourrait que déclencher des réactions. J'attendais même, du coin de l'oeil, celle de l'homme de la maison à l'ouverture petit-déjeunale de son ordi (pas un hasard si j'ai publié un jour où il était là).
L'homme a eu un sourire. A gardé pour lui sa riposte (sans doute voulait-il ménager sa sieste crapuleuse du jour).
Et m'a dit un truc le lendemain, entre deux considérations, mais du coup, heu, désolé chéri, tu disais quoi déjà ? j'ai pas retenu. Ah, oui, je crois qu'il va quelque part en Belgique, avec un ami parisien. Mais je ne sais plus quand. Tu me rediras ça, mon coeur...

Alexis, lui, s'est fendu d'une réponse argumentée. Dont je prends acte, et que je livre in extenso :

Ce que tu appelles "Le Truc Rouge" est en fait un auditorium pour concerto en V6 majeur.

Les femmes ne ressentent pas les même choses que les hommes donc j'en déduis que tu n'as jamais senti le frisson que procure la musique d'un V6 Alfa !

Je ne dirais pas que c'est bandant mais c'est une sensation tout aussi agréable et qui donne la chair de poule quand ça fait longtemps que l'on a pas entendu cette musique.

Le V6 est à l'origine de la Scuderia et Marco est président car il peut ressentir ces vibrations que tu ne connaitras jamais et j'en suis fort désolé pour toi... Par contre je suppose que tu as déjà eu la chair de poule en écoutant une chanson ou un morceau de musique non ?

En qui concerne les week ends consacrés aux Alfa et au circuit en général, il y en a eu 1 en 2009 et pas encore en 2010....

D'un autre côté, combien de week-ends as tu fait avec tes copinautes ? Ha,ha ha ???

Marco a-t-il compté ?

Pour les vacances on a pensé à toi puisque le grand week-end à ne pas rater n'est ni en Juillet ni en Août ! Eh oui, seulement un jour à raccourcir pour les Juillettistes et les Aoûtiens.

Et puis les vacances il y en a tous les ans alors que le centenaire Alfa Romeo n'a lieu que cette année...

ce à quoi je réponds :

J'avoue, qu'en effet, je suis peu sensible au vacarme des moteurs, non plus qu'aux effluves d'huile et essence.

MAIS, j'admets que ce puisse être le cas du Marco (et je n'entamerais pas le débat sur la supériorité de telle ou telle marque, ne serait-ce que pour ne pas faire pencher la balance d'un côté ou de l'autre, sachant qu'il y a l'homme de la maison sur un plateau, qui aime la rouille et les pannes, oh, pardon, les italiennes, et de l'autre, mon fils ainé adoré et chéri, qui lui, préfère la solidité, heu, les allemandes).

Pour ce qui est de l'activité chronophage, Alexis, je ne pensais pas tant aux week-ends de sorties qu'à ceux passés dans le garage, lorsque l'homme est à quelques mètres de la maison tout en étant si loin de nous qu'on en ignore s'il est encore là. ou pas. Sachant qu'il travaille le samedi... ça laisse peu de temps pour la vie de famille. Et puis les temps sont durs, et on a déjà dû sacrifier le budget de nos vacances initialement prévues au Portugal, alors, j'essaie de préserver ce qui peut l'être.

Ceci dit, comme l'homme de la maison est un être autonome, doté de toute la liberté qu'il lui sied de prendre, je ne l'empêche en aucun cas de participer aux activités du club, ou à celles qui lui agréent. Tout comme je prends, de mon côté, la liberté d'aller voir mes copinautes, ainsi que tu le soulignes.

Liberté que je m'octroie d'autant plus librement que je consacre 100 % de mon temps à ma famille.

Ah, on me souffle à l'oreillette que l'homme aussi. C'est pas faux. Et je ne l'en aime que plus. Ah,d'ailleurs, ça y est, je me souviens de ce que m'a dit mon mari chéri ce matin dans la voiture.

Et la réponse est oui, bien sûr !!!

Allez, t'inquiète, Alex, il va la faire chanter, son Alfa ! parce que lui aussi, il aimerait bien retrouver une activité rien que pour lui (et, heu, comment dire, bé, là, c'est sûr que c'est rien que pour lui).

Oups, j'allais oublier les liens :

la scuderia et le club Alfa